Resolutions montessori pour la nouvelle annee

Quelles bonnes résolutions Montessori allez-vous prendre pour vos enfants ?

​Chère souricette,

Avant toute chose, bonne année et bonne santé, à vous et à toute votre famille !

Nous entamons donc une nouvelle année, et qui dit nouvelle année dit bonnes résolutions... J'ai récemment posté sur Facebook un lien vers un article que j'ai trouvé très parlant (voici la publication si vous l'avez ratée). Dans cet article, une maman raconte comment elle a dévié de ce qui était le plus important pour elle, simplement pour ressembler au modèle de maman Montessori que lui présentaient les réseaux sociaux.

Pour éviter de tomber dans ce piège, je crois que la première étape et la plus importante dans un parcours Montessori consiste à se demander pourquoi on s'y engage.

Quelle est notre priorité ? Instaurer le calme et la sérénité à la maison ? Aider nos enfants à développer tout leur potentiel, intellectuel, manuel, social ? Partager avec eux des moments de qualité ? Leur donner le goût de la découverte et le plaisir d'apprendre ?

Bien entendu, nous rêvons toutes de toutes ces choses, mais quelle est LA priorité ?

Et sommes-nous bien sûres de ne pas vouloir faire du Montessori pour ressembler à la maman parfaite que nous croyons voir partout sur les réseaux sociaux ? Mais si, vous savez bien, cette maman qui fait son pain, qui cuisine chaque jour les légumes de son potager, qui instruit elle-même ses enfants tout en gardant un physique de rêve grâce à ses 10 km de course quotidiens et trouve le temps de préparer des surprises pleines de romantisme pour son mari, dans sa maison impeccablement propre et décorée avec goût.

Si en plus elle est star de cinéma ou Duchesse de Cambridge, ça ne gâte rien, n'est-ce pas ?

Nous en rêvons toutes, non ?

 

Mère parfaite

Attention, cette mère est parfaite(ment photoshoppée) !

 

Et pourtant, quand nous croisons une maman qui nous semble être parfaite, quel est notre premier réflexe ? Nous la détestons, nous la haïssons car elle nous ramène à nos propres imperfections. Alors pourquoi voulons-nous à tout prix ressembler à quelqu'un que tout le monde déteste ? Je vous laisse méditer un peu là-dessus...

Et surtout, je vous invite à trouver la vraie raison, la raison profonde pour laquelle vous êtes attirée par la pédagogie Montessori, au-delà des lits cabanes, des tours d'observation et des arcs-en-ciel de Grimm's. Quand vous aurez des moments de doute, des difficultés ou que vous rencontrerez des obstacles, c'est à cette raison profonde qu'il faudra revenir, c'est elle qui vous donnera le Nord.

- Si vous faites du Montessori pour plus de sérénité, est-ce la bonne solution de se mettre à crier parce que votre fils a abîmé la tour rose ?

- Si vous le faites pour développer leur potentiel, est-ce que la priorité ne serait pas de trouver un moyen de motiver davantage votre fille qui a l'air de s'ennuyer ? Ne faudrait-il pas réfléchir à des activités Montessori plus stimulantes, qui répondent à sa période sensible ?

- Si vous voulez partager des moments de qualité, ne serait-il pas temps d'introduire plus de douceur et de chaleur dans vos présentations Montessori ?

- Si vous le faites pour donner le goût de la découverte, gardez-vous du temps vous-même pour découvrir de nouvelles chose et montrer à vos enfants que c'est tout au long de sa vie que l'on apprend ?

On ne peut pas tout faire. En revanche, on peut résoudre n'importe quel problème pourvu qu'on s'y attelle vraiment et qu'on en fasse SA priorité, la priorité absolue.

On ne peut pas s'attaquer à tous les problèmes à la fois, mais si l'on choisit un seul domaine à améliorer, tout est possible. On peut alors se poser, prendre le temps de réfléchir, choisir deux ou trois angles d'attaque et s'y tenir. Et petit à petit, les choses ne peuvent que s'améliorer, jusqu'à ce que l'on soit tranquille sur ce point. Alors, et alors seulement, on peut passer à un autre problème, tout en assurant un peu de maintenant sur le premier domaine.

C'est d'ailleurs comme ça que les enfants apprennent : ils se concentrent sur une chose, une seule, comme d'apprendre à parler ou de monter des escaliers. Pendant cette période, tout le reste est mis de côté, ils régressent dans les autres domaines car ils sont obnubilés par leur priorité. Et lorsqu'ils maîtrisent une nouvelle compétence, ils retrouvent également les autres et aboutissent à un nouvel équilibre, avec un nouveau savoir-faire à leur actif.

 

Alors quelle va être votre résolution vis-à-vis de vos enfants cette année ? Quelle va être votre priorité dans votre parcours Montessori ?

J'ai hâte de lire vos réponses...

Votre organisation pédagogie Montessori activités Montessori périodes sensibles Montessori à la maison IEF Montessori activités enfants

Commentaires (2)

montessouricette
  • 1. montessouricette (site web) | 27/02/2018
C'est tellement précieux effectivement ! Je suis toujours émerveillée par leur capacité à se lancer dans des projets simplement par soif d'apprendre...
audrey
  • 2. audrey | 06/01/2018
Pour moi LA priorité est de permettre à mes enfants de conserver leur grande curiosité et leur soif d'apprendre naturelles. Qualités qui rendent la vie tellement plus passionnante !!! Et qui sont à mon avis un bon ingrédient pour être heureux...

Ajouter un commentaire